> ACCUEIL

> LES ARTISTES

> ACTUALITE

> VIDEOS

> CONTACT

 

> RESERVE

   

Je suis inspirée par la vie quotidienne, les branches dépouillées sur fond de ciel, les fissures du trottoir, ses lignes quadrillées qui révèlent la main humaine et ses imperfections, le trait fragile et éphémère de la vapeur dessinée par l’avion traversant le bleu du ciel, la forme discrète de la lune dans la lumière du matin, les immeubles verticaux qui se dressent sur l’horizon,… des lignes, des traces, la vie.

J’utilise des matières “pauvres” , une palette monochrome et un vocabulaire limité pour ensuite m’étendre et explorer à l’intérieur de ces limites.

L’aspect physique du dessin m’intrigue. Je cherche à dissoudre les frontières entre le tactile et le visuel à travers l’abstraction.

Ayant passée mon enfance à Rome, j’ai été élevée dans une société ou le fait de se toucher fait partie intégrante du vocabulaire.Communiquer physiquement fait partie de ma personne et je cherche à exprimer une conscience du toucher à travers le langage visuel.



Holly Miller

 
   
La surface des tableaux est couverte d’une fine couche de lignes dessinées «  et percée « par des fils de couleurs créant ainsi un jeu d’ombres sur la toile.

   
     

 

les lignes verticales sont dessinées avec une aiguille et du fil et les petits trous qui peuvent suggérer des pores. Les lignes horizontales ont chacune un filet d’ombre qui suggère une silencieuse tension entre la présence et l’absence, entre la réalité et l’illusion, entre le matériel et l’éthéré.

Mon choix des couleurs est purement intuitif.”

Le spectateur aura une expérience très différente de chaque peinture ou dessin, quand il se déplace sur le coté ou il pourra percevoir une accumulation de lignes de plus en plus saturées en couleurs. Le travail qui mêle dessin, peinture et sculpture, invite le spectateur à une expérience physique lorsqu’il se déplace autour de chaque pièce.

 

Review Magazine 1997

“ The mystic marriage of Lucio Fontana and Agnes Martin: warm/cool, subtly roseate monochromes whose ultrafine vertical lines were “drawn” with thread, sometimes
to understated “op” effect…”

                                                 Barry Schwabsky

Sidewalk NY 1999

“Miller merges painting and embroidery… it all amounts to a sleek yet quirky take on manly minimalism from a female- if not feminist- point of view. But it’s also attractive
work in and of itself.”

                                                  Julie Caniglia

New York Times 2007

“Intimite and confident, Miller’s canvasses and works on paper are animated by the use of color and the three-dimensionality of threads that stretch from pore to pore…”

                                                    Julia Leach

>Voir les autres artistes

 

 

 
 

 

 
 
GALERIE SUR COUR, 12 RUE POPINCOURT 75011 PARIS - TEL 01 47 00 66 73